Le Vingt-septième Colloque

Contexte et environnement de l’évaluation au Québec en 2018

18 et 19 octobre 2018

École nationale d’administration publique
4750, avenue Henri-Julien,
Montréal (Québec) H2T 3E5

Au plaisir de vous y rencontrer !

Partenaires
École nationale d'administration publique Avenir d'enfants

Contexte et environnement de l’évaluation au Québec en 2018

 

Sous le thème du « contexte et environnement de l’évaluation au Québec en 2018 », évaluateurs-trices québécois(es) et d’ailleurs êtes convié(e)s à participer au prochain colloque de la Société québécoise d’évaluation de programme qui se tiendra les 18 et 19 octobre prochain au campus de Montréal de l’ENAP. Cet événement sera une occasion d’échanges, de partage, de perfectionnement et de réseautage autour des enjeux reliés à la pratique de l’évaluation au Québec et au-delà en 2018.

Au cours des dernières années, l’évaluation au sein du gouvernement du Québec a connu plusieurs changements. L’introduction en 2014 d’une nouvelle Directive concernant l’évaluation de programme dans les ministères et les organismes est venue clarifier les responsabilités ministérielles en matière d’évaluation, les principaux concepts évaluatifs à utiliser, la portée et les objectifs d’une évaluation, les documents à préparer et à acheminer au SCT (e.g. plan triennal d’évaluation, cadres de suivi et d’évaluation préliminaires, cadre d’évaluation pour les programmes évalués). Par ailleurs, le Sous-secrétariat à la révision permanente des programmes et à l’application de la Loi sur l’administration publique du SCT supervise à la fois la révision permanente et l’évaluation des programmes ainsi que les activités d’audit interne dans les ministères et agences.

Si ces changements dans l’encadrement gouvernemental de la fonction d’évaluation sont susceptibles de produire une demande renouvelée pour l’évaluation, ils présentent également de nombreux défis pour les ministères et organismes, ainsi que les évaluateurs-trices, internes comme externes :

  • Recrutement de ressources en évaluation
  • Budgets limités
  • Développement des compétences en évaluation
  • Liens à établir entre la révision et l’évaluation
  • Intégration dans certains M&O de l’évaluation et de la vérification
  • Mobilisation des données administratives
  • Conciliation des multiples rôles de l’évaluation (e.g. amélioration des programmes tout en favorisant la prise de décision, soutenant l’efficacité et la hiérarchisation des dépenses, assurant la prestation de services efficaces et efficients)
  • Production de réponses aux questions sommatives afin d’évaluer la pertinence, l’efficacité et l’efficience
  • Production d’évaluations opportunes et utiles

Ces enjeux ont également une résonnance à l’extérieur du cadre gouvernemental, c’est pourquoi le colloque se veut ouvert à toutes présentations concernant un projet d’évaluation, une réflexion appuyée par la théorie ou la pratique et susceptibles d’offrir des perspectives inspirantes pour les évaluateurs-trices, quel que soit leur contexte de pratique (évaluateurs-trices externes, fondations, organismes communautaires, etc.).

Participez en grand nombre !

Organisation
Maria Jose Arauz
François Béland
Martin Dorion
Johann Jacob
Marguerite Wotto

Programme

Journée de formation pré-colloque
18 octobre 2018
08h30-16h00
Salle 4045

Formation sur la récolte des effets (Outcome Harvesting)

La récolte des effets est une méthode qualitative d’évaluation d’effets, innovante, participative, spécialement adaptée pour des actions/projets/programmes de développement social en contexte de complexité. Une de ses particularités est qu’elle ne vise pas l’évaluation de l’atteinte d’objectifs SMART. Elle procède plutôt de façon inverse en ce sens où elle permet de collecter des effets dans un domaine d’intervention bien circonscrit pour ensuite tenter d’établir des relations plausibles de contribution avec les actions/programmes évalués.
Salle 4053

Formation sur la conception d'un budget d'évaluation

Budgéter l’évaluation : des outils pour les fournisseurs et acheteurs d’évaluations. L’établissement d’un budget d’évaluation est un défi pour les fournisseurs d’évaluations comme pour les commanditaires. Comment estimer les méthodes et les livrables avant la formulation d’un plan d’évaluation? Comment intégrer les valeurs des parties prenantes et les approches les plus efficaces avant même de les comprendre? Cet atelier expose les étapes d’une budgétisation qui repose sur une solide compréhension des besoins en évaluation et qui maintient la souplesse nécessaire pour éviter que le budget ne dicte le processus. Les participants apprendront les principales étapes de la budgétisation. Ils sauront aussi profiter des occasions d’établir un contact enrichissant avec les parties prenantes et d’intégrer les priorités de la communauté au processus d’évaluation, de manière à produire des résultats justes, accessibles et utiles. La formatrice Sarah Farina est la fondatrice de Broadleaf Consulting, où elle dirige des processus de planification, crée des cadres d'évaluation et réalise des évaluations, principalement dans les domaines de la santé et du développement communautaire. Au cours des dix-huit dernières années, Sarah a travaillé avec les ONGs, les gouvernements, les entreprises et les bailleurs de fonds dans plus de 30 pays. Titulaire d'une maîtrise en urbanisme, Sarah détient aussi les titres d'évaluatrice qualifiée et d'urbaniste professionnelle certifiée. Elle est présidente de la Société canadienne d'évaluation (SCÉ) et présidente sortante de la Section Colombie-Britannique/Yukon de la SCÉ, et elle a coprésidé le Comité d'organisation du Congrès 2017 de la SCÉ.
Salle 4075

Theory based approaches to evaluation (en Anglais)

This approach builds strongly on the Logic Model/ Theory of Change for a program. In the workshop we will identify how program planners/evaluators use the Theory of Change/ Logic Model to explicitly identify expectations for program outcomes. This will include the use of proven theoretical models and published literature/ reports that support and have proven to produce the desired outcomes. We will touch upon program fidelity as an essential concept and suggest how attribution of results can take place. Examples from past evaluations will be cited.
17h00-19h00

Le [email protected] de l'évaluation

La Société québécoise d’évaluation de programme (SQEP) invite toutes les personnes qui sont interpellées par la question évaluative. Le « 5 à 7 de l'évaluation » est alors l'occasion de venir rencontrer et d'échanger avec des professionnels compétents qui œuvrent dans le domaine de l'évaluation de programme. De plus, lors de cet évènement, Mme Marthe Hurteau nous fera le plaisir de nous présenter son dernier ouvrage : L'évaluation de programme axée sur la rencontre des acteurs : Une sagesse pratique (en collaboration avec Isabelle Bourgeois et Sylvain Houle). Venez vous joindre à nous au RESTAURANT ROBIN DES BOIS, 4653 boulevard St-Laurent, Montréal, Qc H2T 1R2. (Réservation obligatoire)
Journée du colloque (ÉNAP - Campus Montréal)
19 octobre 2018
08h00-09h00
Hall

Accueil et inscription

Les participants doivent s'enregistrer et recevoir le matériel du colloque. Des cafés, jus, eau et nourriture sont offerts.
09h00-09h05
Salle 0020 (Amphithéâtre)

Mot de bienvenue

Martin Dorion, président de la SQÉP et Sarah Farina, présidente de la SCÉ s'adresseront aux participants.
09h05-10h15
Salle 0020 (Amphithéâtre)

Le renforcement des capacités organisationnelles en évaluation : théorie et pratique

La conférencière, Mme Isabelle Bourgeois, est professeure agrégée à l’École nationale d’administration publique et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en évaluation des politiques et des programmes.
10h15-10h30
Hall

Pause santé

Une excellente occasion pour faire du réseautage. Des cafés, jus, eau et nourriture sont offerts.
10h30-11h00
Salle 0020 (Amphithéâtre)

Validation de l’instrument de diagnostic des capacités organisationnelles en évaluation

La présentatrice sera Mme Jessica Deschênes Cervantes de l'École nationale d'administration publique.
Salle 4083

Directive en évaluation de programme du Gouvernement du Québec – Séance d’information pour les consultants et les universitaires

Les présentateurs seront Mme Ginette Côté et M. Martin Gravel du Secrétariat du Conseil du trésor.
Salle 4020

P2P - Rejoindre les non utilisateurs d'évaluation. Idees pour le Québec et Leçons tirées de l’expérience au Kirghizistan (Activité en ligne)

Les présentateurs seront Mme Pernelle Smits, professeure à l'Université Laval et M. Olivier Sossa, du Ministère de la Santé et des Services sociaux.
11h00-11h30
Salle 0020 (Amphithéâtre)

Sagesse pratique : concept intégrateur des compétences et « vertus » requises chez l’évaluateur

Les présentateurs seront Mme Marthe Hurteau, professeure au Département d’éducation et pédagogie et responsable du DESS en évaluation de programmes, projets et services de l'ESG UQAM, présidente du Consortium des universités pour l’enseignement de l’évaluation (CUEE) et M. Sylvain Houle, professeur au Département des sciences comptables de l'UQAM.
Salle 4075

Discussions sur les moyens de mobiliser les non-utilisateurs, les facilitateurs et les obstacles

Le présentateur sera M. Olivier Sossa du Ministère de la Santé et des Services sociaux.
11h30-12h30
Salle 0020 (Amphithéâtre)

Assemblée générale annuelle des membres de la SQÉP

L'assemblée sera dirigée par la secrétaire Mme Charlotte Nounke et par le président M. Martin Dorion.
Salle 0020 (Amphithéâtre)

L’évaluation au service de l’innovation sociale

Pendant l'Assemblée générale, Mme Lynda Rey, Émilie Rousseau et Denis Tchuente feront un compte-rendu de cet évènement.
12h30-13h45
Salle 4037

Repas

Des boîtes à lunch (trois choix) et des breuvages seront servis.
13h45-14h15
Salle 0020 (Amphithéâtre)

L’évaluation face à la «résultologie» et à la nouvelle gouvernance politique

Les présentateurs seront Mme Lisa Birch, directrice exécutive du CAPP de l'Université Laval et M. Steve Jacob, professeur et chercheur de l'Université Laval.
Salle 4083

L’évaluation évolutive : présentation et amorce en contexte « Living lab »

Le présentateur sera M. Jean-François Lévesque, M.A. en gestion urbaine et étudiant-chercheur au doctorat en administration publique École nationale d’administration publique.
Salle 4075

Carrière en évaluation : Trajectoires de jeunes évaluateurs

Les animatrices du panel seront Mme Marie Gervais, professeure, directrice des programmes de maîtrise en santé publique de l'Université Laval et Mme Isabelle Bourgeois, professeure agrégée à l’École nationale d’administration publique et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en évaluation des politiques. Le panel sera composé de Mme Yamina Oulhaci, Mme -Émilie Rousseau, M. Abdul Majeed, M. Raïmi Osseni et M. Étienne Thériault.
14h15-14h45
Salle 0020 (Amphithéâtre)

Liens à établir entre la révision et l’évaluation : L'expérience du MTMDET

Les présentateurs seront M. Paul Vincent Segoun et Mme Annie Goupil, conseillers en évaluation de programme du Ministère des transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports.
Salle 4083

Développement économique : ce que l’évaluation nous apprend sur les politiques et programmes sur l’employabilité et l’entrepreneuriat

La présentatrice sera Mme Rima Slaibi, consultante en planification, évaluation et apprentissage à Universalia Management Group. Elle a travaillé pour une multitude d’organisations nationales et internationales, (CRDI), Ministère des relations internationales du Québec, Organisation Internationale du travail, UNICEF, Banque Mondiale, UNESCO, programme alimentaire mondial, Oxfam, Education-for-Employment, etc).
14h45-15h15
Salle 4083

Évaluation et complexité : qu’en pensent les évaluateurs ?

La présentatrice sera Mme Marie-Hélène L'Heureux, candidate au doctorat en science politique de l'Université Laval.
15h15-15h30
Hall

Pause santé

Une excellente occasion pour faire du réseautage. Des cafés, jus, eau et nourriture sont offerts.
15h30-16h00
Salle 0020 (Amphithéâtre)

La contribution de l’évaluation de programme à la prise de décisions du Conseil du trésor

Le présentateur sera M. Erick-Noel Bouchard, directeur des analyses et des études budgétaires au Secrétariat du Conseil du trésor.
16h00
Salle 0020 (Amphithéâtre)

Mot de la fin

Le présentateur sera M. Martin Dorion, président de la SQÉP.

APPEL DE PROPOSITIONS

Contexte et environnement de l’évaluation au Québec en 2018

 

Sous le thème du « contexte et environnement de l’évaluation au Québec en 2018 », évaluateurs-trices québécois(es) et d’ailleurs êtes convié(e)s à participer au prochain colloque de la Société québécoise d’évaluation de programme qui se tiendra les 18 et 19 octobre prochain au campus de Montréal de l’ENAP. Cet événement sera une occasion d’échanges, de partage, de perfectionnement et de réseautage autour des enjeux reliés à la pratique de l’évaluation au Québec et au-delà en 2018.

Au cours des dernières années, l’évaluation au sein du gouvernement du Québec a connu plusieurs changements. L’introduction en 2014 d’une nouvelle Directive concernant l’évaluation de programme dans les ministères et les organismes est venue clarifier les responsabilités ministérielles en matière d’évaluation, les principaux concepts évaluatifs à utiliser, la portée et les objectifs d’une évaluation, les documents à préparer et à acheminer au SCT (e.g. plan triennal d’évaluation, cadres de suivi et d’évaluation préliminaires, cadre d’évaluation pour les programmes évalués). Par ailleurs, le Sous-secrétariat à la révision permanente des programmes et à l’application de la Loi sur l’administration publique du SCT supervise à la fois la révision permanente et l’évaluation des programmes ainsi que les activités d’audit interne dans les ministères et agences.

Si ces changements dans l’encadrement gouvernemental de la fonction d’évaluation sont susceptibles de produire une demande renouvelée pour l’évaluation, ils présentent également de nombreux défis pour les ministères et organismes, ainsi que les évaluateurs-trices, internes comme externes :

  • Recrutement de ressources en évaluation
  • Budgets limités
  • Développement des compétences en évaluation
  • Liens à établir entre la révision et l’évaluation
  • Intégration dans certains M&O de l’évaluation et de la vérification
  • Mobilisation des données administratives
  • Conciliation des multiples rôles de l’évaluation (e.g. amélioration des programmes tout en favorisant la prise de décision, soutenant l’efficacité et la hiérarchisation des dépenses, assurant la prestation de services efficaces et efficients)
  • Production de réponses aux questions sommatives afin d’évaluer la pertinence, l’efficacité et l’efficience
  • Production d’évaluations opportunes et utiles

Ces enjeux ont également une résonnance à l’extérieur du cadre gouvernemental, c’est pourquoi le colloque se veut ouvert à toutes présentations concernant un projet d’évaluation, une réflexion appuyée par la théorie ou la pratique et susceptibles d’offrir des perspectives inspirantes pour les évaluateurs-trices, quel que soit leur contexte de pratique (évaluateurs-trices externes, fondations, organismes communautaires, etc.). Dans ce cadre, la SQEP fait appel à vous. Si vous avez des éléments à partager sur ces thèmes, nous voulons vous entendre.

Comme toujours, les étudiant(e)s dont la communication aura été retenue pourront participer gratuitement au colloque. Dans le cadre du concours étudiant, l’auteur de la meilleure présentation étudiante remportera un prix de 500$ et sera invité à publier sa communication sous forme d’article dans le Bulletin de la SQEP.

Les propositions devront contenir un maximum de 300 mots et être soumises au plus tard le 31 août 2018 à [email protected].

 

Le Comité organisateur

François BÉLAND
Martin DORION
Johann JACOB

Concours étudiants

Comme à chaque année, dans le but de soutenir la relève, la Société québécoise d’évaluation de programme (SQÉP) offre une aide financière pour promouvoir la participation étudiante à son colloque annuel..

Le soutien financier correspondant au montant d’inscription au colloque. Il est offert aux étudiantes et aux étudiants dont la communication est acceptée pour présentation au colloque. De plus, pour stimuler la prestation de communications de grande qualité, une bourse de 500 $ est attribuée à l’étudiante ou à l’étudiant dont la communication a été jugée la meilleure par un jury composé d’évaluatrices et d’évaluateurs chevronnés.

Les critères d’évaluation ont porté, entre autres, sur la valeur intrinsèque de la communication, les liens établis avec l’un ou l’autre des thèmes retenus pour ce colloque, la qualité de la présentation audiovisuelle et verbale ainsi que celle de la documentation d’accompagnement. La personne gagnante accepte de rédiger un résumé de sa communication pour publication dans un prochain Bulletin de la SQÉP.

Pour être admissible, les personnes doivent être inscrites à plein temps à l’automne 2018 dans un programme universitaire au Québec et intéressées par le domaine de l’évaluation de programme.

Participez en grand nombre !

Prix Reconnaissance 2018

Les récipiendaires

En 1996, la Société québécoise d’évaluation de programme soulignait, pour la première fois, la contribution d’une personnalité du monde de l’évaluation à l’essor de la profession au Québec en lui remettant le Prix Reconnaissance. Cette année encore, la SQÉP poursuit cette tradition en décernant, pour la vingt-deuxième fois, le Prix Reconnaissance à l’occasion de son Colloque annuel qui aura lieu à Montréal, le 19 octobre prochain.

Le Prix Reconnaissance souligne la contribution exemplaire du lauréat au développement de l’évaluation de programme dans l’un ou l’autre des domaines suivants:

  • la réalisation d’études d’évaluation;
  • la publication d’un livre ou d’un article;
  • les activités de formation et perfectionnement;
  • la participation active dans la vie d’une association professionnelle comme la SCÉ ou la SQÉP;
  • l’organisation d’un congrès ou d’un colloque.

Le Conseil d’administration de la SQÉP sollicite votre collaboration afin d’établir la liste des nominations pour la ou le récipiendaire de cette année. Les propositions devront être motivées par un texte d’au plus 500 mots et appuyées par deux membres de la SQÉP. Il est à souligner qu’un membre de la SQÉP ne peut proposer qu’une seule candidature et que les candidatures de membres siégeant actuellement sur le Conseil d’administration de la SQÉP ne sont pas éligibles.

Les propositions doivent être envoyées à l’adjoint administratif de la SQÉP, au plus tard le 5 octobre 2018.

Michel Gagnon
4120, rue Bériault
Québec (Québec) G2A 3S8
Téléphone et télécopieur : (418) 843-1446
Courriel: [email protected]

Informations pratiques

Les stationnements

L’ENAP ne possède pas de stationnement pour les étudiants. Toutefois, des stationnements indépendants bordent l’ENAP et il est permis de stationner dans les rues avoisinantes (parcomètres).

Pour le campus de Montréal :

  • Le plus simple des moyens de transport demeure le transport en commun.
  • Pour connaître les autres possibilités de stationnement près du campus, consulter ce document. . . PDF

Les hôtels à proximité

Montréal offre un vaste choix de chaînes hôtelières, de gîtes touristiques et d’auberges. Pour obtenir des informations, contacter Hébergement Montréal – Centre de ressources au (514) 524-8344 ou La Maison Internationale de Montréal au (514) 843-8803.

Le plan d’accès

L’accès au campus est des plus aisé, entre autres grâce à la proximité des grands axes routiers, aux nombreuses voies réservées aux cyclistes, à tous les stationnements, aux réseaux d’autobus et au réseau de covoiturage.