Des nouvelles d’un récipiendaire de la Bourse Marie Gervais

2 juin 2021

Je suis Sitouvi Ata Messan LASSEY-ASSIAKOLEY, je vis dans la capitale du TOGO, un pays côtier de l’Afrique de L’Ouest reconnu pour son accueil et sa qualité de phosphate. Je suis Economiste spécialiste en entrepreneuriat et en suivi-évaluation de projets. Je suis membre du Réseau Togolais de l’évaluation (RéTEVA) qui réunit les professionnels de l’évaluation de différents secteurs d’activités. Je suis responsable d’un cabinet d’expertise entrepreneuriale et de suivi évaluation de projets et  programmes « Leader Aujourd’hui en Afrique Expert ( L2A Expert )SARL qui a pour ambition de promouvoir l’entrepreneuriat et l’évaluation à travers l’Afrique tout en tissant des relations solides avec d’autres continents.

Je tiens à remercier les organisateurs de ce congrès qui m’ont permis de bénéficier de la bourse Marie Gervais et de pouvoir suivre ce premier congrès virtuel de la société Canadienne d’évaluation. Au cours de ce congrès la première leçon que j’ai tiré c’est la diversité dans le domaine de l’évaluation. En effet le congrès au travers des différentes sessions a tenté de brosser tous les secteurs de l’évaluation, permettant à chaque acteur de l’évaluation de se retrouver dans son élément. Ainsi celui qui se trouve dans le domaine de la santé, des jeunes, de l’éducation… et quel que soit la zone géographique trouve pour son compte. La deuxième leçon c’est que le partage enrichit. Le fait de suivre différentes sessions même dans les secteurs dont je ne suis pas habitué à faire l’évaluation, m’ont donné une meilleure perspective sur ces secteurs et je pourrais me positionner à l’avenir en tant que consultant. La troisième leçon c’est l’importance de l’évaluation dans la croissance des économies. Il est important de pouvoir évaluer les politiques en vue d’en voir les succès et les difficultés pour des propositions de corrections ou d’améliorations pour la croissance de tout genre d’économie.

Les connaissances acquises au cours de ce congrès m’ont permis d’évaluer mes compétences actuelles et de voir comment les améliorer. Elles me permettront de mieux servir dans le Réseau Togolais de l’évaluation en faisant de meilleures propositions pour le positionnement de ce réseau. Sur le plan professionnel  les connaissances me permettront de mieux préparer mes évaluations et d’offrir un travail de qualité aux différents clients. Le réseautage m’a permis d’avoir accès à un carnet d’adresse fourni en matière d’évaluation, un réseau que j’utiliserai pour continuer à me perfectionner et qui pourra me venir en appui en cas de besoin.

Source : SQEP


  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.