La Société québécoise d’évaluation de programme (SQÉP) a été fondée en octobre 1988 à Québec. Elle a pour vocation générale de contribuer au développement de l’évaluation et de promouvoir son utilisation dans les organisations publiques et privées, et, aussi au sein des collectivités en charge de l’élaboration et de la mise en oeuvre des politiques publiques.

La SQÉP s’efforce de contribuer au développement de l’évaluation de programme, notamment en encourageant la recherche et le développement en évaluation de programme; de constituer un centre de référence, d’action, d’information et de formation pour les intervenants en évaluation de programme au Québec. C’est un lieu de rassemblement, d’échanges et de formation ouvert à tous les acteurs de l’évaluation des secteurs tant publics que privés. À l’occasion, la Société prend position sur des questions touchant l’évaluation de programme.

La Société québécoise d’évaluation de programme (SQÉP) est incorporée en vertu de la partie II de la Loi sur les corporations canadiennes. Elle est affiliée à la Société canadienne d’évaluation (SCÉ) et représente la Section du Québec au sein de cette dernière. Ses règlements sont rédigés en conformité avec cette loi et en respect de l’entente qui la lie à la SCÉ.

À l’automne 2017, plus de 292 individus faisaient partie de la Société québécoise d’évaluation de programme. La SQÉP regroupe des professionnels praticiens de l’évaluation provenant de la fonction publique (28%), du secteur de la santé (7%), des consultants privés (24%), des professionnels de l’enseignement – recherche, études (31%) et du milieu communautaire (10%). Elle est animée par un Conseil d’administration composé de 12 membres d’origines diverses (fonctionnaires provinciaux, réseau universitaire, milieu communautaire et entreprises privées).