Annonce de la formation pré-colloque

Dans le cadre du Colloque SQÉP 2017, deux ateliers de formation se tiendront le 26 octobre prochain au Pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval.C’est l’occasion idéale pour parfaire vos connaissances en évaluation de programme.

 

FORMATION

La SQÉP est un organisme formateur agréé par la Commission des partenaires du marché du travail aux fins de l’application de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’oeuvre (certificat #005346).

La SQÉP s’engage à offrir des ateliers de formation qui répondent aux besoins d’acquisition des connaissances de base ou de perfectionnement de ses membres.

 

L’ANALYSE DE CONTRIBUTION EN PRATIQUE

Comment évaluer, de façon rigoureuse et crédible, les impacts des programmes complexes? L’analyse de contribution propose une approche complète, dans laquelle les différentes étapes de la théorie du changement de l’intervention évaluée sont systématiquement testées : les changements attendus sont-ils ou non apparus? Comment l’intervention évaluée a-t-elle contribué à ces changements? Quelles autres interventions, facteurs contextuels, acteurs, etc. ont-ils également contribué à ces changements? Lors de cet atelier, vous serez amenés à suivre les 6 étapes d’une analyse de contribution, et à la mettre en pratique au travers de cas concrets d’évaluation.

 

RÉALISER UNE ANALYSE DE CONTRIBUTION EN «MÉTHODES MIXTES»

L’analyse de contribution est une approche compatible avec la plupart des techniques de collecte et d’analyse d’informations primaires et secondaires, dans la mesure où celles-ci permettent d’identifier les changements apparus et de tester les hypothèses portant sur la contribution de l’intervention évaluée ou d’autres facteurs. Comment dès lors choisir, organiser, et utiliser ces techniques de collecte et d’analyse ? Comment s’assurer que la « charge de la preuve » sera suffisante ? Lors de cet atelier, nous reviendrons à travers des exemples pratiques sur les différents outils de collecte et d’analyse, leur arrangement et sur les moyens à disposition pour rendre une évaluation en « méthodes mixtes » la plus crédible possible.